Formation de moniteur

Formation de moniteur de voile

Devenir moniteur de voile Le club de voile de Soustons Marensin organise des stages de formation pour devenir moniteur de voile.

Vous êtes passioné(e) de voile et de pleine nature.

Vous souhaitez travailler l'été contre rémunération.

Vous aimeriez faire de votre passion un métier, enseigner la voile, accompagner de jeunes sportifs.

La voile, un secteur créateur d'emplois saisonniers. Les clubs de la FFVoile enbauchent et forment des moniteurs saisonniers : 4500 moniteurs en activité et 1000 moniteurs en formation chaque année.

Ce diplôme vous permettra d'encadrer la voile contre rémunération, au sein d'une école de voile.

Formation CQP IV au CVSM

Vous trouverez ici le calendrier des formations CQP IV, le guide du moniteur qui détaille le contenu de la formation, ainsi que les modalités d'inscription.

ATTENTION: l'ancien diplôme de CQP Assistant Moniteur de Voile à fait l'objet d'une réforme en 2018. Il a notamment été renommé en CQP Initiateur Voile. Les prérogatives associées au diplôme ont également légérement évoluées. Pour l'instant, le nouveau diplôme est en attente de validation auprès du RNCP. Dans cette attente, aucune nouvelle formation ne peut avoir lieu. Les informations officielles sont ici.
Retrouvez l'ensemble des informations concernant le CQP sur le site officiel de la FFVoile ici.
    Si vous souhaitez vous inscrire, la procédure est désormais dématérialisée. Vous pouvez suivre le tutoriel ici. Pour cela vous devez être licencié de la FFV. Vous pourrez alors accéder, via votre espace licencié, au dossier d'inscription en ligne. Vous devrez alors transmettre une copie des pieces justificatives demandées. Les originaux seront à présenter lors du début de la formation.
    Attention les intitulés doivent être respectés
  • Certificat médical de non contre-indication à l’exercice de l’encadrement de la voile, daté de moins de 3 mois avant l’entrée en formation
  • L’attestation de formation aux premiers secours de type PSC1 ou AFPS ou PSMER ou équivalents valides, ou certification admise en équivalence ou reconnue supérieure à ce niveau.
  • Le permis de conduire d’un bateau de plaisance à moteur ou titre de navigation admis en équivalence ou reconnu de niveau supérieur.
  • L’attestation de capacité à nager 100 mètres avec passage sous un obstacle en surface d’un mètre de long délivrée par une personne titulaire d’une certification professionnelle ad hoc.
  • L’attestation de capacité à naviguer de façon autonome (niveau technique 4 FF Voile minimum) délivrée par un évaluateur technique habilité de la FF Voile, pour au moins un support nautique à voile.
  • L'autorisation parentale pour les mineurs